mercredi 23 janvier 2008

Introduction : Les traces anormales d'avion.

***

Ce blog vise à documenter la présence d'avions anormalement polluants dans le ciel de Rennes.

Les traces normales de condensation
(dues à la combustion) produites par les avions à réaction disparaissent rapidement.

Ce n'est pas le cas de ces traces chimiques (chemtrails) que nous avons photographié quotidiennement : elles sont persistantes s'élargissent et s'accumulent jusqu'à assombrir le ciel.

***

Chemtrails :

Chemtrails (traces chimiques) est le nom qui a été donné à ce phénomène apparu récemment : des traces visibles et persistantes qui recouvrent d'immense surfaces du ciel.
















3 commentaires:

Anonyme a dit…

On voit toute la région Ouest couverte de chemtrails ce 28 janvier, mais c'est certainement tout le territoire qui a été attaqué, j'ai constaté des épandages partout lors d'un voyage en train le matin de Paris à Périgueux.

dominique a dit…

Nikola Tesla (1856-1843) est le premier à penser que l'on peut modifier l'atmosphère pour améliorer sa conductivité pour les ondes radios etc... au moyen d'épandages aériens, cette histoire remonte aux débuts de l'aviation.
Mais depuis le 11 septembre 2001, les choses se sont accélérées, les nouvelles lois (patriot act) ont donné aux projets militaires les plus abjects carte blanche, et Haarp a maintenant une puissance phénoménale, pour beaucoup de ses applications Haarp a besoin d'un traitement préalable de l'atmosphère qui peut avoir lieu à échelle planétaire, j'ai compté jusqu'a plus de 25 avions simultanés (j'habite Nantes)parfois à des heures creuses d'habitude.
Impossible de comprendre et donc de pouvoir agir sans voir comment l'appareil militaro industriel a pu bâillonner la planète entière pour l'imposture des attentats du 11 septembre.

dominique a dit…

oops!!! Nikola Tesla (1856-1943)
Le problème des chemtrails, c'est que ça peut servir à une multitude de choses, ce qui explique en partie la complexité du problème, l'autre partie étant l'opacité...